FR EN ES
FR EN ES

TUTTI et moi : Verna KAUNISTO

Tutti et moi

TUTTI et moi : Verna KAUNISTO, Directrice pédagogique

Parce que TUTTI ce sont aussi des personnes, qui, depuis le terrain jusqu’à la direction, œuvrent au quotidien pour que le sens devienne action. Parce que ce sont avant tout les jeunes pour lesquels ces actions existent. Parce que, tous ensemble, ils sont TUTTI Passeurs d’Arts, nous allons vous proposer une série d’entretiens présentant autant de réalités de notre association.

Pour ce premier entretien, nous avons choisi de donner la parole à Verna KAUNISTO, Directrice Pédagogique de TUTTI Passeurs d’Arts. Ce choix met en avant le sens même de notre projet qui est de changer la vie des jeunes.

Verna, quelle est la raison de ton engagement avec TUTTI Passeurs d’Arts ?

L´injustice sociale est un sujet qui m´a perturbé depuis ma jeune enfance. En même temps j´ai été passionnée par la musique dès l’âge de 4 ans, lorsque j´ai découvert le son du violon. Dans ma jeunesse j´avais lu un jour, combien mon idole, Harry Belafonte, a réussi à combiner son travail artistique et son action pour faire avancer la justice sociale, cela m´a marquée pour la vie. J´ai fait travailler des ensembles orchestraux alors que j´étais encore étudiante au Conservatoire du Centre, à Paris, et que j´avais à peine 20 ans. Ayant eu une carrière de musicienne, l’aspect social m´est venu seulement vers 2013, lorsque le fondateur d’El Sistema Finlande m´a invitée à venir travailler dans leur projet. Depuis, j´ai la sensation d´avoir trouvé ma voie, celle de la musique en milieu social.

 

Quelles sont tes activités principales chez TUTTI ?

Mes principales missions sont très variables : elles vont d´animer des groupes d´orchestre Tutti, à piloter les réunions pédagogiques, collaborer au développement de l´activité, lancer des nouveaux effectifs et rédiger la méthode pédagogique. En tant que membre du bureau de Sistema Europe, je sers d’intermédiaire entre les programmes européens des orchestres sociaux pour permettre à développer des actions internationales aussi bien pour les professeurs et le reste des équipes, que pour les enfants.

 

Quel moment t’a particulièrement marquée avec TUTTI et pourquoi ?

Les moments les plus marquants sont de voir comment un enfant découvre ses capacités, et pas seulement en tant que musicien : La réussite dans l´orchestre peut rayonner dans toute la vie et même pour son entourage. J´ai déjà eu la chance d’entendre un jeune dire que l´activité qu’on lui propose est la meilleure chose que lui soit arrivée. Je l´ai entendu plusieurs fois, mais à chaque fois que cela arrive, ça me fend le cœur.

 

Qu’est-ce que tu as le plus à cœur de réaliser avec TUTTI ?

Si chacun de nos professeurs est formé et « armé » à guider même les destins des enfants les plus difficiles, je serai heureuse. Actuellement le bien de l´enfant doit se plier aux conditions financières. Ceci, par exemple, parce que certains de nos enfants auraient besoin d´un assistant spécialisé supplémentaire, et que nous manquons les moyens. Nous luttons sur tous les fronts pour trouver des solutions mieux adaptées à tous ces enfants. Simplement, parfois les conditions des vies d´enfants sont si compliquées qu’il faut des capacités quasi surhumaines pour pouvoir les aider. Les qualités même d´un bon professeur sont alors mises à l’épreuve. Je souhaite voir que l’on réussit à placer l´enfant au cœur de l´action dans tout ce qu’on lui propose.

 

Qu’as-tu le plus envie de dire pour conclure l’entretien ?

Ce travail est sans doute le meilleur qui existe. On rencontre tellement de preuves de réussite avec les enfants, que l’on ne peut qu’être reconnaissant de pouvoir assister à tant d’instants émouvants de ses propres yeux. De participer à redistribuer la chance est tout simplement magique !

Partager l'article

Nos autres articles à découvrir

TUTTI et moi : Zineb EL AMRI

TUTTI Bretagne participe au SEYO à Madrid

Lea PULKKINEN accompagne TUTTI Passeurs d'Arts